2 Masted Schooner  en train d'etre restore(Projet 1)
 
Avant  Après
   
   

Cette goelétte  à misaine du début du 20ème siècle est  typique du travail de restauration que nous recevons. Pas tellement de dommages au mât et aux espars mais la coque principale et les voiles ont nécessité toute notre attention. 

Nos restaurateurs ont  démarré le travail après avoir étudié attentivement les plans du navire et la méthode de production du modèle. Les voiles, les mâts et le pont ont été pris à part. La peinture et le vernis fut enlevé. Le bois fut traité. Un nouveau jeu de voiles fut fait tout en donnant un air ancien et des gréements correspondants. Et  un support avec un fini antique pour faire ressortir  le modèle. 

Les commentaires du client: "Le modèle et moi sommes bien arrivés au port  - la goélette n’a pas bougé de son emballage. Merci beaucoup pour votre aide  de ce matin et d’avoir fait un excellent travail! - je suis très satisfait du résultat.

   

DFDS Re -branding de maquettes de paquebots de croisière (Projet 2)

   
   

Le re-branding de 4 paquebots de croisière a vraiment mis à l’épreuve les compétences de nos modélistes.

De nouvelles hélices ont été installées sur les navires d’origines et les modèles (1500 x 550 cm) ont  être modifiés également.

Nos modélistes ont eu à réparer les rampes brisées, les tuyaux, les petits radeaux de sauvetage, et la coque principale qui devrait être repeinte après le ponçage. Enfin, un nouveau logo et la décalcomanie faits, après l’approbation du client et le tout appliqué aux modèles.

La réponse du client pour le travail effectué :

" Sainaz, Bonsoir je viens de rentrer de vacances et je tiens à vous remercier pour le retour des modèles, ils sont exactement comme nous avions espéré et seront mis dans le coin passagers. Comme ca a pris du temps, on a apprécié vos  efforts.  Les bateaux sont parfaits. Passez mes remerciements et ma reconnaissance à votre maquettiste de la part de DFDS et suis heureux que vous utilisiez ce commentaire comme référence en cas de besoin ".

   

HMS Victory - Modèle de bateau relooké (Projet 3)

   
Avant    Après 
   
   
   
 
 

Les améliorations des autres parties: 

• Le bastingage du hamac de la grue
• Remplacement de 2 lanternes de poupe et une d’amiral, 
• Nouvel ensemble de 5 petites embarcations sur le pont, le chaland, et les bateaux coupe-mer suspendus sur le côté de la poupe, 
• Et la pièce de résistance qui était de remodeler l'arrière du modèle. 

Notre client voulait exposer son navire relooké sur stand.

 Commentaire du client "C’est phénoménale, merci, Plamen."

   

Restauration de HMS Victory (projet 4) 

   
Avant   Après 
   
   
   
   
COATS PLC HMS VICTORY – RAPPORT  DE CONSERVATION 

L’historique du modèle 

Les petites bobines de coton blanc et noir, utilisées pour aligner la coque  provenaient   des fils restants ayant servi pour la construction d’une maison de poupées présenté par MM Coats, à la Reine Victoria probablement en 1887, l'année du Jubilée de la Reine. Le modèle est clairement le travail d'un modeleur  professionnel.
   
Description du modèle
   

La manœuvre dormante est bien détaillée sur le modèle. Cependant, certains des caps de mouton, semblent avoir été à l'origine mal gréés. La manœuvre courante est plus simple, malgré  de nombreuses poulies de calage. Ils sont très attrayants et bien fait, avec des crochets miniaturisés. Deux voiles carrées- la voile à livarde et  le hunier –, avec leurs vergues, n'ont pas été modelés. Seulement trois des sept voiles d'étai ont été fait, et le reste manque.

Alors que bien de choses dans le pont et d'autres détails semblent avoir été délibérément omis, le modèle  contient de nombreuses fonctionnalités intéressantes, comprenant : les rails supérieurs des principaux mâts de misaine, cabestan plaqué nickel, le garde fou de la plate-forme à travers  le beaupré et l'utilisation du cordon blanc pour représenter les œuvres mortes.

La caractéristique la plus intéressante du modèle, bien sûr,sont ces centaines de bobines rempliées de coton blanc et noir - tournées avec les mêmes couleurs de fils - qui ont été utilisés pour décorer la coque . On pense qu’ils ont été réalisés dans les usines de Coats’ Paisley vers la fin des années 1880, le modèle aurait fait une grande publicité pour les produits de Coats. Ce fut probablement l’intention.

Les bobines de coton, qui tapissent la coque, sont entremêlées aux sabords. Ces couvercles incorporés, en métal peint, et les canons tronqués. Le même métal peint utilisé pour les sabords a également été utilisé pour la décoration  des deux entrées des structures du port.
En plus des voiles et de coton sur les dévidoirs, le modèle contient deux autres articles en tissus. A l'arrière, se trouve un enseigne blanc d’étambot marqué 1801. Au sommet du poteau de grand mât, flotte  une  banderole « flamme »rouge, blanc et bleu.

   
 
 

 

Un example de reparation commun

 Major damage to masts and rigging.

 Masts and Rigging repaired!

Ci-dessus est un exemple d'un problème commun de réparation. Le modèle était exposé sous une étagère quand celle-ci s’est effondrée, écrasant les mâts, le beaupré, les voiles et le gréement. Il y eu aussi quelques dégâts mineurs aux balustrades du pont et d'autres parties. Lorsque le modèle fut envoyé pour la réparation, le gouvernail était aussi manquant et a dû être fabriqué.